Here are the actions I will take on the  Salvation Army mega-shelter file

“I will fight the construction of a mega-shelter on Montreal Rd.”

One of the biggest issues facing Rideau-Rockcliffe ward in fact originates just outside our ward boundaries. Of the thousands of residents in Ward 13 that I’ve spoken to at the door, many have asked just one question: What’s your opinion on the mega-shelter on Montreal Rd.?

 Here are 3 reasons I’m against the construction of a 350-plus bed mega-shelter:

1)      A shelter on a main street goes against the City’s own official plan. The plan states that we cannot build a shelter on a traditional main street. City councillors broke their own rules and the trust of the electorate when they supported the construction of this shelter.

2)      A 350-bed shelter will overwhelm the local neighbourhood and have negative repercussions that spill over ward boundaries. Of course we need shelters as part of an integrated housing plan and we’ve had success with many smaller shelters, wrapped in services. That’s not the case here.

3)      This shelter does not represent best practice in housing solutions. Before becoming the Executive Director of the Vanier Business Improvement Area, I worked in the shelter system for many years. The Salvation Army shelter does not present a housing-first model and it is too large to provide the necessary services to get people off the streets and into long-term housing.

Community voice needs to be included at City Hall

It’s concerning that a community organization, S.O.S. Vanier, that brought hundreds of residents and local businesses together from Vanier and Rideau-Rockcliffe to fight this shelter, was unable to have their voices heard at City Hall. It’s also concerning that, with the case now at the Ontario Municipal Board, residents have no access to money to fight the development.

 Here are the actions I will on the S.O.S. Vanier file:

  Monitor the proceedings at the Ontario Municipal Board to determine how we can best help the community fight the construction of a mega-shelter on a main street.

 Push for the creation of a community fund, so residents in Rideau-Rockcliffe can apply and have immediate access to funds that will help them organize against developments that overwhelm neighbourhoods.

Voici les actions que je ferai sur le dossier du refuge de l’Armée du Salut

“Je lutterai contre la construction d’un méga-abri sur le chemin Montréal.”

L’un des plus gros problèmes auxquels le quartier Rideau-Rockcliffe est confronté a en fait son origine dans les limites de notre quartier. Parmi les milliers de résidents du quartier 13 à la porte desquels j’ai parlé, beaucoup n’ont posé qu’une question: quelle est votre opinion sur le méga-abri situé sur le chemin Montréal?

Voici 3 raisons pour lesquelles je suis contre la construction d’un méga-abri de plus de 350 lits:

1) Un abri dans une rue principale va à l’encontre du plan officiel de la ville. Le plan stipule que nous ne pouvons pas construire un abri dans une rue principale traditionnelle. Les conseillers municipaux ont enfreint leurs propres règles et la confiance de l’électorat en soutenant la construction de ce refuge.

2) Un abri de 350 lits submergera le quartier et aura des répercussions négatives sur les limites des quartiers. Bien sûr, nous avons besoin d’abris dans le cadre d’un plan de logement intégré et nous avons eu beaucoup de succès avec de nombreux petits abris, dotés de services. Ce n’est pas le cas ici.

3) Cet abri ne représente pas la meilleure pratique en matière de solutions de logement. Avant de devenir directrice générale de la zone d’amélioration commerciale de Vanier, j’ai travaillé dans le système d’abris pendant de nombreuses années. Le refuge de l’Armée du Salut ne présente pas le modèle du logement d’abord et il est trop grand pour fournir les services nécessaires pour sortir les gens de la rue et les placer dans un logement à long terme.

La voix de la communauté doit être incluse à l’hôtel de ville

C’est à ce sujet qu’une organisation communautaire, SOS Vanier, qui a conduit des centaines de résidents et commerces locaux de Vanier et Rideau-Rockcliffe à combattre cet abri, n’a pas pu faire entendre sa voix à l’Hôtel de Ville. Il est également préoccupant de constater que, avec le cas actuellement devant la Commission des affaires municipales de l’Ontario, les résidents n’ont pas accès à de l’argent pour lutter contre ce développement.

Voici les actions que je ferai sur le S.O.S. Dossier Vanier:

  • Surveiller les débats à la Commission des affaires municipales de l’Ontario afin de déterminer la meilleure façon d’aider la communauté à lutter contre la construction d’un méga-abri dans une rue principale.

  • Pousser pour la création d’un fonds communautaire, afin que les résidents de Rideau-Rockcliffe puissent postuler et aient immédiatement accès à des fonds qui les aideront à s’organiser contre les développements qui submergent les quartiers.