Ottawa weather – la météo d’Ottawa

3 ways Ottawa weather has broken records in 2019

Winter is always an interesting time of year to run a campaign. When I decided to run for city council to represent Rideau-Rockcliffe in the by-election on Apr. 15, I knew a solid pair of boots were a must-have item.

I didn’t realize I’d also need crampons, a polar weight jacket, some good foot protection for my dog,  Char-Li, and perhaps even a fold-up shovel to help my neighbours dig out their cars. But, with the right equipment, not a day has gone by that I haven’t been out talking to my neighbours in the ward.

 Canadians love to talk about the weather.

It’s no surprise that many conversations at the door turn to weather. This year it’s justified: Ottawa has had one of the most extreme winters in years. Our amazing city is now on the books for some fascinating record-breakers:

  • The coldest capital city in the world

Remember Saturday, January 19? The real temperature when we woke up that morning was -24 degrees Celsius!!! It was 20 degrees colder than Helsinki and Moscow. Even Ulan Bator in Tibet, which more frequently earns the coldest capital title, couldn’t compete with our extreme cold.

  • The coldest snowstorm in a century

That same frigid weekend in January, more than 20cms of snowfall was recorded at the Ottawa airport, while the barometer stuck at -17.4 degrees Celsius. It was the coldest snowstorm since 1895. I’m not sure about you, but for me, it busted the myth that it can be too cold to snow in our fair city.

  • The most snowfall recorded in January

By Jan. 29, Ottawa had received more than 97 cms of snow in a single month, crushing the 1999 record of 93 cms.

The weather brings people together

During the wild ice rain on Feb. 24, I was tucked up in a coffee shop on Beechwood, having a chat with a new campaign volunteer in advance of my canvass for that day. There’s something about the weather chit-chat that connects people. Without skipping a beat, our two-person conversation spread to four people, as we engaged our neighbours at the next table, first discussing the weather, and then talking about life, health, careers, mutual acquaintances.

Extreme weather highlights community

  • In early February, with more than 70 cms of snow on the ground, I heard of one Rideau-Rockcliffe resident who took it upon himself to shovel out a fire hydrant on Riviera Dr. so emergency workers would have easy access.
  • The day of the big snow, I was impressed to see how many people helped each other blow out or shovel snow, moving into the road in the absence of snowplows.

How Ottawa clears the snow?

If you want to know more about how the city handles clean-up after a big storm, why your street hasn’t been ploughed yet, when that pothole may be fixed or what’s coming up next for weather, you can check out the city’s Winter Maintenance site. But, we can always do better!

Regardless of what the weather brings – I can’t wait for spring – I’m out knocking on doors daily. I’m happy to answer any questions you have about our community and our city.

If there are subjects you’d like me to discuss here, email me at jamie@jamiekwong.ca.

Show your support for Jamie Kwong in becoming your next city councillor by:

-Requesting a lawn sign

-Volunteering to join Jamie door knocking and meeting your neighbours

-Donating towards her campaign

jamiekwong.ca

3 façons dont la météo d’Ottawa a battu des records en 2019

L’hiver est toujours une période de l’année intéressante pour mener une campagne. Lorsque j’ai décidé de me présenter au conseil municipal pour représenter Rideau-Rockcliffe lors de l’élection partielle du 15 avril, je savais qu’une paire de bottes solides constituait un élément incontournable.

Je ne savais pas que j’aurais aussi besoin de crampons, d’une veste polaire, d’une bonne protection des pieds pour mon chien, Char-Li, et peut-être même d’une pelle pliante pour aider mes voisins à sortir leur voiture. Mais, avec le bon équipement, pas un jour ne s’est écoulé sans que je n’aie parlé à mes voisins dans le quartier.

 Les Canadiens aiment parler de la météo.

Il n’est pas surprenant que beaucoup de conversations tournent autours du mauvais temps. Cette année, c’est justifié: Ottawa a connu l’un des hivers les plus extrêmes depuis des années. Notre ville formidable est maintenant dans les archives pour certains records fascinants:

1- La capitale la plus froide du monde

Vous souvenez-vous du samedi 19 janvier? La température réelle à notre réveil ce matin-là était de -24 degrés Celsius !!! Il faisait 20 degrés de moins qu’à Helsinki et Moscou. Même Oulan-Bator au Tibet, qui remporte le plus souvent le titre de capitale la plus froide, ne pouvait rivaliser avec notre froid extrême.

2- La tempête de neige la plus froide du siècle

Ce même week-end glacial de janvier, plus de 20 cm de neige ont été enregistrés à l’aéroport d’Ottawa, tandis que le baromètre est resté bloqué à -17,4 degrés Celsius. C’était la tempête de neige la plus froide depuis 1895. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, cela a brisé le mythe selon lequel il fait trop froid pour neiger dans notre belle ville.

3- La plus grosse chute de neige enregistrée en janvier

Le 29 janvier, Ottawa avait reçu plus de 97 cm de neige en un seul mois, écrasant le record de 1999 enregistré à 93 cm.

La météo rassemble les gens

Durant l’averse de pluie verglaçante du 24 février, je me suis réfugiée dans un café de Beechwood pour discuter avec un nouveau bénévole avant le début de ma campagne de porte à  porte. Il y a quelque chose dans le bavardage météorologique qui relie les gens. En l’espace d’un instant, notre conversation à deux personnes s’est étendue à quatre personnes, en la partageant avec nos voisins assis à la table voisine, discutant d’abord de la météo, puis de la vie, de la santé, de nos carrières et connaissances mutuelles.

La météo extrême révèle la communauté

Au début du mois de février, avec plus de 70 cm de neige sur le sol, j’ai entendu parler d’un résident de Rideau-Rockcliffe qui avait pris l’initiative de pelleter une borne-fontaine sur la promenade Riviera afin de faciliter l’accès des secouristes.

Le jour de la grosse neige, j’ai été impressionnée de voir combien de personnes se sont entraidées pour déblayer ou pelleter la neige, se déplaçant sur la route en l’absence de chasse-neige.

Comment Ottawa enlève la neige?

Si vous voulez en savoir plus sur la façon dont la ville gère le nettoyage après une grosse tempête, pourquoi votre rue n’a pas encore été déneigée, quand ce nid-de-poule peut être réparé ou ce qui va arriver par la météo, vous pouvez consulter le site de la ville Entretien en hiver. Mais on peut toujours faire mieux!

Peu importe le temps qu’il fait – j’ai hâte d’être au printemps – je frappe aux portes tous les jours. Je suis heureuse de répondre à vos questions sur notre communauté et notre ville.

Si vous souhaitez que je discute de certains sujets ici, écrivez-moi à jamie@jamiekwong.ca.

Montrez votre soutien à Jamie Kwong pour devenir votre prochaine conseillère municipale en:

-Demandant une pancarte

-Vous portant bénévole pour rejoindre Jamie à frapper aux portes et rencontrer vos voisins

-Faire un don pour sa campagne

jamiekwong.ca